Le céleri, bon pour notre santé osseuse


Il fait partie de la même famille que la carotte, l’aneth, le persil, la coriandre, et partage la même espèce que ses cousins céleri et céleri-branches.

D’après plusieurs études, il aurait des vertus anti cancer (les polyacétylènes qu’il contient détruiraient les cellules cancéreuses) et réduirait la perte de masse osseuse (source : Passeport Santé).

Le préparer, rien de plus simple !

Nul besoin d’être un cuisinier pour savoir le préparer : plusieurs recettes simples savent mettre en valeur ses saveurs douces.

Pour le préparer, coupez les racines et les tiges : séchées, ces dernières peuvent servir d’aromate.

Épluchez le céleri et retirez les yeux comme pour un ananas ; coupez le suivant le format choisi et trempez-le dans une eau citronnée pour bloquer le noircissement du légume.

Les recettes

En bâtonnets : blanchissez les bâtonnets quelques minutes à la vapeur, passez-les sous l’eau froide, séchez-les : ils sont prêts pour être trempés dans la sauce de votre choix !

Dans une soupe : en cubes, avec des navets, des poireaux et des pommes de terre, d’abord revenus dans un peu d’huile. Puis ajoutez un peu d’eau et laissez mijoter. Au moment du service, on ajoute ce que l’on veut : des dés de jambon, des croûtons, du fromage…

Version rémoulade : râpez le céleri à cru. Préparez une mayonnaise moutardée ou un yaourt pour une version allégée ; mélangez le tout. Selon les goûts, ajoutez des cornichons, des carottes ou des pommes…

Bon appétit !